Trudeau pas au Parlement aujourd’hui

Beau sens des priorités.


1
156 shares, 1 point
trudeau
Donate All donations go towards promoting independent journalism and this month's charity.

Justin Trudeau est très occupé, peut-être trop même, puisqu’il ne s’est pas présenté au Parlement aujourd’hui.

À l’ordre du jour en ce 19 juin 2018 : la loi C-71 « modifiant certaines lois et un règlement relatifs aux armes à feu ». Une promesse électorale phare des Libéraux.

Faire plaisir à un électorat toujours plus à gauche était en principe prioritaire pour Justin Trudeau, qui a perdu en prestige et crédibilité suite au fiasco du G7 il y a dix jours, alors que sa maladresse a mené à une détérioration des relations avec les États-Unis.

Un autre item prévu à l’agenda parlementaire est la Loi C-59 « concernant des questions de sécurité nationale ». Pas du tout symbolique… mais pas assez important pour que le premier ministre se pointe en Chambre.

Après la session parlementaire – dont il ne participe pas – M. Trudeau doit prononcer une allocution dans le cadre d’une célébration de l’Aïd el-Fitr, une fête islamique marquant la fin du jeûne du Ramadan.

Que fait Justin Trudeau durant cette journée de session parlementaire, avant le festin? Comment expliquer son absence?

Selon le Bureau du premier ministre, Justin Trudeau avait une réunion du Cabinet ainsi qu’une table ronde avec des dirigeants musulmans. Cette table ronde, malheureusement, est fermée aux médias.

Éviter une période de questions embêtante

 

Quand son interlocuteur lui pose une question dans les blancs des yeux, Justin Trudeau n’exhibe pas la même assurance que dans ses selfies. Confronté aux vrais enjeux, le premier ministre se dérobe. Il n’a pas besoin d’un autre vidéo embarrassant sur Internet. Faudrait pas bégayer…

On l’a vu le lendemain du G7. Il a pris un jour de congé après sa mauvaise gestion du dossier du libre-échange et les insultes échangées avec le président Donald Trump.

De toute évidence, le premier ministre n’a pas digéré la victoire des Conservateurs hier soir.

Richard Martel, le candidat du Parti Conservateur du Canada, a gagné de façon décisive l’élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord.

Justin Trudeau a félicité sa candidate libérale Lina Boivin (qui mérite notre respect pour une belle campagne). Cependant, il n’avait pas un petit mot pour M. Martel qui représente aujourd’hui tous les Canadiens.

L’élection de Richard Martel – avec plus de 50 pourcent des voix exprimées – marque un changement important dans l’opinion publique au Québec. Elle démontre un certain essoufflement des troupes libérales et signifie (pour le moins dans cette circonscription) que les Québécois sont prêts à favoriser le Parti Conservateur plutôt que le Bloc Québécois, soit pour représenter leurs intérêts, soit pour punir les Libéraux.

Cette élection est aussi une victoire pour le chef Andrew Scheer. Cela est intolérable pour Justin Trudeau qui refuse toujours de prononcer son nom, faisant constamment référence aux « Conservateurs de Stephen Harper » alors que Harper a quitté la politique depuis longtemps.

Bon souper ce soir, M. le Premier ministre. Profitez-en.


0 Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Raymond Ayas

Un homme d'affaires à Montréal, Raymond aime discuter de politique et d'économie.

Choose A Format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds