Mélanie Joly devient ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

La ministre Joly perd du prestige dans le remaniement ministériel de Justin Trudeau


3
59 shares, 3 points

Mélanie Joly se fait retirer du ministère du Patrimoine canadien et de la Culture. Toujours ministre, elle vient juste de prêter serment et prend les dossiers du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

La député d'Ahuntsic-Cartierville perd un peu de prestige dans l'opération, car son nouveau ministère est perçu comme moins stratégique au sein du cabinet Trudeau.

Le premier ministre a nié que le changement de titre constituait une démotion. Justin Trudeau qualifié ce nouveau ministère de « très important » en ajoutant :

Je pense que les gens comprennent à quel point le tourisme est un moteur économique essentiel pour le Canada. –  Justin Trudeau

Personnellement, je crois que c'est une décision stratégique et bien réfléchie pour l'équipe de Trudeau : après le débâcle de Netflix et la mauvaise gestion du dossier du 150e anniversaire de la Confédération, sans oublier la dépense pharaonique sur une patinoire éphémère, il fallait retrograder la députée montréalaise… sans toutefois la désavouer.

De plus, suite à l'élection d'un gouvernement conservateur en Ontario, et alors que tous les analystes prévoient des gains importants chez les partis dits "de droite" aux niveaux provincial (2018) et fédéral (2019) il fallait donner plus de visibilité à une Joly qui perd des plumes au Québec, d'où le ministère de la Francophonie. Comme ça, elle pourra rester pertinente, sans faire trop d'erreurs.

Souhaitons-lui la meilleure des chances dans ses nouvelles fonctions.


0 Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Raymond Ayas

Un homme d'affaires à Montréal, Raymond aime discuter de politique et d'économie.

Choose A Format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds